Tropismes

[cycloneslider id= »tropisme »] TROPISMES Vidéo / installation sonore, 50 mn, 2012

Pendant les six semaines du voyages à bord du Rara Avis, je me suis équipée d’un enregistreur audio, un appareil photo ainsi que d’un GPS qui m’ont servi à prélever différents fragments du quotidien, éléments qui m’ont permis de restituer la mémoire de ce voyage. Les points de géolocalisation relevés sur le terrain retracent l’itinéraire de notre parcours. À chaque point GPS correspond également des prises de vues du hublot de ma cabine ainsi que des captations sonores. Les enregistrements sonores rendent compte des rapports sociaux de cette petite communauté dans l’espace restreint qu’est le bateau : 38 mètres pour 38 personnes. La bande son ; trace mémorielle du voyage relate sous une forme narrative la vie en communauté à bord du voilier, ainsi que ma découverte de la navigation : un monde qui m’était étranger et où je n’avais aucun repère. Au fur et à mesure, nous pouvons entendre s’entremêler des bribes de conversations aux sons du bateau. En parallèle des enregistrements audio, j’ai effectué des prises de vues de mon hublot aux trois quarts de la journée suivant le protocole mis en place par Julie. Les travaux peuvent se répondre l’un à l’autre. Le hublot rappelle à cette idée du huit-clos que symbolise le bateau, sur lequel nous avons embarqué avec 36 autres personnes que nous ne connaissions pas et qui devaient partager notre quotidien pendant les 6 semaines du voyage. Les images renvoient à l’idée paradoxale d’enfermement dans un espace clos par opposition à l’espace d’un océan sans fin. Le hublot, seule ouverture vers l’ailleurs, lieu où se niche le fantasme d’un paysage rêvé.