Transit • 05

Kiosque Souvenir de  » l’Âge d’or  » du communisme

L’expression  » Âge d’Or  » ( » Epoca de A ur « ) fut donnée par le dictateur lui-même à son règne. Il correspond plus précisément à la fin des années 70 et aux années 80. Cette métaphore était censée symboliser la réussite du communisme et le triomphe du labeur accompli jusque-là. En réalité, cela marquait les pires années de répression de la police politique envers la dissidence ainsi que le durcissement du rationnement de la population. L’installation Souvenir de l’Âge d’or du communisme est un kiosque dans lequel se retrouvent les éléments essentiels de « l’âge d’or » roumain : le pain noir, les uniformes des pionniers et les rubans tricolores. Le pain noir était la nourriture essentielle de la population roumaine et le seul aliment qui se trouvait quotidiennement, même si il était rationné. Sur les pains présents
dans le kiosque, une faucille et un marteau sont représentés, symbole de la pénurie alimentaire compensée par l’abondance idéologique. Le peuple ne mangeait pas à sa faim, mais il pouvait écouter le dictateur pendant des heures en croyant à l’avenir prochain du triomphe du communisme.
Les autres éléments, c’est-à-dire les uniformes de pionniers et les banderoles tricolores symbolisent également les éléments essentiels de la société communiste roumaine et l’endoctrinement de l’enfant grâce aux symboles nationaux. Les uniformes d’enfants rappellent l’unicité de la classe sociale : sous un même uniforme nous sommes tous égaux. Les banderoles tricolores, quant à elles remémorent le zèle nationaliste qui animait le communisme roumain inculqué aux enfants des leur plus jeune âge.
Dans le contexte actuel de nostalgie du passé communiste, cette installation remet en perspective la réalité de la situation avec l’image idéalisée que les roumains conservent vis-à-vis du régime antérieur.


< Avant-propos

< La figure frontale

< Le procès

< Gazeta de perete

< Stand de tir

Le carroussel des pionniers >